Pourquoi profiter de l’aide à la personne pour son dépannage informatique?

Une infection par des virus, une connexion internet qui rame, des données perdues, une invasion de spams, un disque dur saturé : Les problèmes d’ordinateurs peuvent compliquer le quotidien. Faire appel à un dépanneur est la meilleure solution. De ce fait, on peut tirer des avantages.

Les services assurés par un dépanneur informatique à domicile

Un expert en dépannage informatique intervient dans le cadre de l’aide à la personne. Il exerce exclusivement au domicile du particulier qui fait appel à ses services. Il possède de solides connaissances dans divers domaines. On peut citer quelques exemples : restauration de systèmes d’exploitation, langage internet, Wifi, messagerie, fibre optique, résolution de bug… . Son rôle est de conseiller son client sur l’utilisation de son matériel informatique et de l’aider à installer le matériel et les logiciels. Il peut également l’initier à l’informatique ou à la navigation sur le web.

Sachant que les technologies évoluent très vite. Ce technicien est alors un allié privilégié pour se mettre au courant des nouveautés. Il est à noter qu’en plus des compétences qu’il détient, un tel professionnel doit aussi faire preuve de pédagogie. Il s’adapte à chaque personne, et explique avec des mots simples les causes du problème. Son objectif est de rendre la personne autonome avec son matériel. Ce statut requiert de la rigueur et de la patience.

Des avantages fiscaux à la clé

Un particulier peut faire appel à un spécialiste en dépannage informatique intervenant dans le cadre du service à la personne. Pour jouir ce droit, il doit  être imposable, c’est-à-dire, il paie des impôts. Il peut prétendre à un crédit ou à une réduction d’impôt sur le revenu, quelle que soit sa tranche d’imposition. La moitié de ses dépenses sera déduite de sa déclaration d’impôts. S’il n’est pas imposable ou si le montant de réduction est supérieur au montant de ses impôts dus, il pourra bénéficier du crédit d’impôt. En ettet il doit avoir été salarié ou au chômage trois mois dans l’année. Pour cela, il lui suffira de déclarer ses dépenses en assistance informatique à domicile. Après, il récupérera la moitié de la somme engagée par chèque du Trésor public.

Cependant, certains plafonds sont à ne pas dépasser si on veut profiter du crédit ou de la réduction d’impôts. Pour le dépannage informatique à domicile, le plafond est de 3 000 euros par an, soit 1 500 euros de réduction ou de crédit d’impôt au maximum. Le montant total des dépenses pour les services d’aide à la personne est limité à 12 000 euros. Il est majoré de 1 500 euros pour chaque enfant à charge et chaque membre du foyer fiscal âgé de plus de 65 ans. Enfin, la limite de l’avantage fiscal majoré est de 15 000 euros.

Les étapes de la déclaration d’impôts

Deux options sont possibles pour bénéficier de services de dépannage informatiques à domicile : embaucher directement un salarié ou passer par un organisme spécialisé. Cette dernière solution a l’avantage de faciliter les démarches administratives pour bénéficier de l’avantage fiscal. Il y a un certain nombre d’étapes à passer. D’abord, l’organisme fait parvenir au particulier qui a fait appel à ses services les factures des prestations effectuées. C’est simplement un justificatif de paiement à présenter en cas de contrôle. Puis, une attestation fiscale lui est remise.

Il devra ensuite joindre cette attestation à sa déclaration d’impôts. La somme inscrite sur l’attestation fiscale sera à déduire dans la déclaration de revenus. Dans le cas où le contribuable a eu recours à d’autres services à la personne tels que des petits travaux de bricolage ou de jardinage par exemple, il lui faudra additionner les différentes sommes inscrites sur ses attestations fiscales. Au moment de remplir sa déclaration de revenus, il devra cocher la case DB « sommes versées pour l’emploi d’un salarié à domicile ».

Laisser un commentaire