L’ail : un allié pour la santé

L’ail est un bulbe entrant dans la famille des alliacées. C’est un condiment utilisé dans la gastronomie pour sublimer la saveur des plats. Le fait de le manger quotidiennement apporte de nombreux avantages  pour notre organisme. C’est un remède naturel, simple et pas cher. Cet article énumère quelques avantages obtenus par la consommation de l’ail ainsi que quelques astuces de préparation.

Les avantages de la consommation de l’ail

– L’ail est anti-cancéreux

Il y a plusieurs centaines d’années, il est déjà utilisé dans la médecine traditionnelle  pour guérir et soulager de nombreuses pathologies. Des études effectuées par des médecins nutritionnistes ont montré que la consommation quotidienne des légumes dans la famille des alliacées, dont l’ail fait partie, prévient certains cancers : cancer d’estomac, de l’intestin, de la prostate, du sein, de l’œsophage et du poumon.

– Il diminue le taux de cholestérol dans le sang

La consommation quotidienne de l’ail entraîne la diminution du taux de cholestérol et de triglycéride dans le sang, qui sont des facteurs majeurs des maladies cardiovasculaires. En plus, c’est un élément anticoagulant. Dans ce cas, le fait de prendre de deux à trois gousses par jour permet au sang de circuler normalement.

– Il traite les mycoses vaginales

Les mycoses vaginales sont provoquées par des champignons parasites chez certaines femmes. Elles peuvent entrainer des démangeaisons des parties génitales. La consommation de l’ail, par sa propriété antifongique, aide à la guérison de la maladie.

– Il booste le système immunitaire

Pour les personnes vulnérables et affaiblies, prendre le remède naturel à base de l’ail et de miel peut aider garder la forme. Ce mélange renforce le système immunitaire de l’organisme grâce à la vitamine B6 contenu dans le miel et l’ail.

 

Les modes de consommation de l’ail en tant que remède naturel

 

– Il faut le manger cru et à jeun

Pour que le traitement avec de l’ail soit efficace, il est conseillé de le manger cru. La chaleur détruit l’allicine, qui est un élément antimicrobien, antifongique et antiparasitaire.

De plus,l’ail a des vertus antibactérien, antibactérien et antifongique. Alors, pour optimiser les résultats,il est préférable de prendre l’ail à  jeun.

– Préparer et consommer l’ail avec modération

La quantité d’ail à prendre varie selon l’âge et le cas à traiter. En moyenne, cela va de deux à quatre gousses d’ail par jour. On peut avaler tout simplement les gousses d’ail avec un verre d’eau tiède.

Pour renforcer le système immunitaire, on peut mélanger 335 g de miel avec 8 gousses d’ail déjà coupés, dans un bocal bien fermé. On le laisse reposer pendant une journée dans un endroit frais. On peut ajouter une cuillère à soupe de ce mélange dans une tasse d’eau tiède jour pendant sept jours pour obtenir de bons résultats.

Malgré tous ses bienfaits, la consommation de l’ail doit être faite à bon escient pour ne pas nuire à sa santé. Ce remède est déconseillé avant une opération chirurgicale ou pendant la convalescence, pour éviter les risques d’hémorragie à cause de sa propriété anticoagulante.

Laisser un commentaire