Choisir son katana : les critères

Les sabres japonais sont très prisés par les connaisseurs de l’histoire du Japon et de sa culture. Le katana notamment est très apprécié dans le sens où c’est un sabre chargé d’histoires et de mythes. Le marché étant inondé de différents modèles, il est important d’avoir les bons critères en tête pour choisir son sabre. En effet, les sabres japonais sont de toutes les qualités mais aussi et surtout de tous les budgets. Ces quelques lignes vous éclairciront quant à la manière de trouver la perle rare, à rajouter à votre collection.

L’acier, matière principale du sabre

Comme toutes les armes blanches, la valeur de tous les sabres japonais se définit par sa qualité et son authenticité. Concernant l’authenticité, il faut noter que le katana est logiquement fabriqué par un ensemble de composants qui sont intégralement japonais. Parmi ceux-ci, on note évidemment la lame et particulièrement l’acier qui la confectionne. Il existe un acier traditionnel japonais qui est utilisé spécialement pour réaliser un katana. L’acier importé pour sa part enlève à l’objet toute sa légitimité et son caractère rempli d’histoires. Par ailleurs, la question de qualité suppose résistance, tranchant et courbure du sabre en question. Grâce aux bons matériaux, le sabre japonais est sûr d’avoir la souplesse et la résistance qui lui sont uniques. A contrario des sabres de basse qualité, la résistance de l’acier n’est pas optimale et on ne peut exclure qu’ils se cassent à un moment.

Dimension et poids

Le second critère à prendre en compte est la dimension et le poids de votre sabre japonais. Bien que la dimension de la lame soit quasiment standard, c’est-à-dire aux environs de 60 cm, il faut savoir qu’un vrai katana pèse entre 800 grammes et 1.2 kilogramme. Ce poids varie en fonction de la composition du sabre. L’acier, cité plus haut est le plus grand critère : l’acier traditionnel japonais est le plus lourd, contrairement à l’aluminium, l’acier inoxydable ou encore le carbone qui sont utilisés par les fabricants actuels. Le type de forge se répercuté aussi sur le poids du sabre.  Il peut être homogène mais aussi  feuilleté ou composite. Enfin, il y a le traitement thermique ou le refroidissement dans la fabrication du sabre japonais. Il est différentiel ou classique.

Le katana, pour quel usage ?

Pour finir, l’usage à faire de votre katana définira quel type de sabre vous devriez acheter. Généralement, il existe trois catégories de katana. D’abord, on peut citer les katanas  à usage décoratif. Selon la légende japonaise en effet, ce sabre japonais figure parmi les trois trésors sacrés du Japon. Vues ses étapes de fabrication, ses composants ainsi que son statut à avoir accompagné l’histoire du Japon, il force le respect et l’admiration. C’est est un symbole d’honneur et de pouvoir. La seconde utilisation est l’entrainement. Pour cette fois, le katana doit avoir le poids requis mais il n’est pas nécessairement aiguisé. Le troisième usage est le katana destiné véritablement au combat ou à la pratique de la coupe. Il doit être celui qui se rapproche le plus de l’original que ce soit au niveau de la lame tranchante et bien courbée, ou encore la dimension et également le poids.

Laisser un commentaire